jeudi 29 novembre 2007

El delirio de Leonardo


"Algunas veces lo que dicen los libros se me vuelve tan
de verdad que lo confundo con lo que veo.
Pero literalmente así, sin exagerar. Se me olvida quién soy,
me da hasta miedo tanta identificación.
Dirá usted que estoy loco."

Carmen Martín Gaite, La Reina de las Nieves



"Certaines fois, ce que disent les livres me semble tellement réel

que je le confonds avec ce que je vois. Litéralement comme ça, sans exagérer.

J'en oublie qui je suis, une telle identification finit même par me faire peur.

Vous allez penser que je suis fou."



3 commentaires:

Lara a dit…

Y así de locos estamos.

Aurélia a dit…

Creo que sí ! Por eso mejor juntarnos todos para gozar totalmente de esta locura embriagadora !

Albertine a dit…

Ah, que j'aime ces piles de livres et de papiers éparpillés sur une table qui ignorera toujours les poids de vie qu'elle porte... Cette vue plaît toujours à mon coeur parce que, même si j'image les tensions que parfois ces feuilles occasionnent, je devinent aussi les plaisirs inestimables qu'elles procurent....